mardi 25 mai 2021

Top Roma de C'est Dimanche (Nun studio)

Ce n'est pas que je n'ai rien cousu depuis 7 ans... Mais j'avais un peu perdu le chemin de ce blog ! Ne résistant pas à partager les photos de mes deux superbes mannequins, je vous montre le top Roma en liberty et popeline que je viens de coudre pour ma nièce chérie. C'est la plus grande taille, du 16 ans, et c'est un peu court. Mais avec un jean taille haute, ça passe très bien. Ce patron est très agréable à réaliser, avec des explications précises, des repères qui concordent pour un résultat que j'aime beaucoup. Ce petit top fait écho au même modèle cousu pour la même demoiselle il y a 9 ans. A retrouver ici.

mardi 25 août 2015

Top foulard





Me voilà toute bien contente de ma dernière couture : non seulement elle est pour moi mais en plus elle me plaît bien et je suis sûre que je vais la porter. Ce serait une première depuis les vêtements de grossessse...

Il s'agit du "top foulard" issu du livre Dressing chic revisite les 70's. Merci Julie ! 

Je l'ai coupé dans un tissu liberty acheté chez Tissus Anglais au salon Creativa de Grenoble. Je l'avais acheté pour moi et je l'ai caché dans ma table de chevet pendant 6 mois pour éviter qu'il ne soit utilisé dans un autre projet. Ce n'est pas qu'il y ait beaucoup d'autres couturiers dans la maison, juste un peu de schizophrénie. Il aurait aussi fait un beau coussin sur notre canapé rouge...

Le montage du col est assez minutieux, mais dans l'ensemble le projet est simple et rapide et je le recommande vraiment pour qui aime les emmanchures américaines, comme moi. J'ai même un maillot de bain à emmanchures américaines et je l'adore !


http://www.abracadacraft.com/

dimanche 23 août 2015

Un maillot de bain pour la miss

Et cette fois une couture pour Esther : cela faisait un moment que je voulais lui coudre un maillot de bain en Liberty, comme je portais quand j'étais petite. Mais la petite culotte sans le haut, je peux oublier, cela fait bien longtemps que la demoiselle n'en veut plus.

J'ai donc acheté le patron Dune de Papillon & Mandarine pour un maillot qui plairait à une déjà grande fille. J'adore le patron Poopidoo, mais là j'étais sûre qu'elle ne le porterait pas.



 J'ai utilisé un liberty qu'elle adore : elle s'est cousu une robe avec qu'elle porte tout le temps, il faudra que je vous raconte cette super création. L'intérieur est doublé d'un seersucker vieux comme moi, donné par ma maman. J'adore le mélange des deux. Le biais a été acheté tout fait et du coup il manque de souplesse. J'aurais mieux fait de suivre le patron pour le faire le moi-même mais j'ai eu la flemme, pas le temps, vous voyez quoi...

D'ailleurs j'aime bien le résultat mais honnêtement, pour une petite couturière du dimanche comme moi, c'était un projet compliqué, des tout petits bouts de tissus à froncer, des coulisses partout, des repères de couture que je perds à chaque fois. Je ne suis pas sûre de réutiliser le patron, mais bon, je suis contente d'avoir tenté.

Le résultat sur la grande fille en question :


 Merci les moustiques pour cette intervention charmante...


Je trouve que la culotte est un peu trop petite devant et grande derrière, ce qui est sans doute de ma faute. J'ai dû mal respecter les repères et/ou les marges de couture et/ou les deux.

Et pensez-vous qu'elle l'a porté ? Sachant qu'elle a passé 2 semaines à se baigner 2 fois par jour, et qu'elle l'a porté 2 fois, on peut dire que ce n'est pas son maillot préféré. Je pense que le lycra reste une valeur sûre pour les maillots (c'est peut-être pour ça que le monde entier fabrique et porte des maillots en lycra ?). Mais je trouve toujours qu'un maillot de bain en liberty est adorable, et je pense qu'en choisissant une victime un peu plus jeune et plus influençable, on peut même arriver à le tremper dans l'eau !


vendredi 21 août 2015

La seconde vie d'une chemise, épisode 2.

Encore un projet pour recycler des chemises aux cols usés...

J'ai cousu un caleçon pour chacun de mes fistons. Cela fait des pyjamas d'été confortables et mignons, et surtout légers, ce qui était indispensable cet été. Le patron est celui du livre Les Intemporels pour Enfants d'Astrid Le Provost.




 Pour le pyjama d'Anselme (porté, froissé puis photographié...) j'ai utilisé la largeur 6 ans, moins 5 cm et la longueur 8 ans plus 5 cm.



Pour le pyjama de Virgile, j'ai modifié également le patron à partir de la taille 4 ans, en diminuant la largeur et augmentant la longueur.
Chaque garçon a son prénom brodé en rouge sur la cuisse, la touche qui leur fait plaisir.

Une couture pour garçons (rare) portée mille fois dans l'été et faite en 2 heures (très rare). Tout ce que j'aime !

mercredi 19 août 2015

La seconde vie d'une chemise

J'ai accumulé un certain nombre de chemises d'homme usées que me mettent de côté mari, père, beau-frère... très gentiment, pour mes projets de couture.
Ce printemps j'ai fait légèrement baisser ma pile en cousant un pyjama pour ma nièce Eléonore.





J'ai transformé les manches de la chemise en jambes de pantalon, en utilisant un patron tout simple pour couper l'entrejambe. Il s'agissait un "pantalon élastiqué" du livre d'Astrid Le Provost, Intemporels pour Enfants

Pour le haut, j'ai utilisé un autre patron d'Astrid Le Provost, "Donald" de sa marque Citronille, en enlevant les manches. J'ai bordé de biais rose à pois blanc.

Et voilà la toute belle :



Merci à ses parents pour les photos en situation.

Le pyjama est encore un peu grand mais le haut fait une petite liquette d'été ! J'espère qu'il lui ira au printemps prochain. Cette petite miss vivant de l'autre côté de l'Atlantique, ce n'est pas facile de coudre à la bonne taille.

mardi 14 avril 2015

Carnaval

Le temps passe, le soleil est arrivé et je dois vraiment photographier mes dernières coutures...
Mais en attendant j'ai enfin trié les photos du carnaval pour lequel j'ai beaucoup cousu.
J'avais eu des commandes : compléter le déguisement de chevalier pour Anselme, compléter le déguisement de Robin des Bois pour Virgile, avec une cape car sinon ce n'est pas drôle. Et le déguisement de Poucette dans le livre de déguisements pour enfants d'Astrid Le Provost.
J'étais dans les temps pour acheter les tissus : trois semaines avant j'ai trouvé à peu près tout ce qui me fallait à Decor Discount, un grand magasin de déco pas cher et surtout tout près de chez moi.
Mais après je n'ai plus fait que penser "quand est-ce que je vais bien pouvoir coudre..." jusqu'à J-5. Et cela a été chaud !



Pour Virgile, il avait déjà un déguisement de Robin des Bois (en vert clair sur les photos), mais à sa demande j'ai cousu des guêtres et une cape en feutrine vert foncé. La feutrine n'était pas un tissu très approprié pour la cape, mais il était content. Les guêtres aussi ont fait leur effet. Il a décidé qu'il fallait une cicatrice à Robin des Bois, et qu'il avait parfois l'air méchant... Vous entendez le cri du loup au fond du bois ? C'est aussi ça, ce déguisement.



Pour Anselme, cela a été rapide de coudre des guêtres de chevalier en simili cuir, boutons en métal de la mercerie Au Petit Lyon à Grenoble. La cape de prince en velours et lamé argent de Decor Discount date de l'an dernier. Le reste est un legging Kiabi et un haut de déguisement du commerce.
Le bouclier en bois a été fait par son papa, les attaches en cuir sont les restes d'une de mes ceintures...
J'ai trouvé que les guêtres rendent très bien : gros effet pour peu de travail (cela ne se voit pas vraiment sur les photos, alors croyez-moi). En revanche, chez nous, le patron taillait un peu "étroit" (gros mollets de sportifs grenoblois ? pourtant Anselme est plutôt fin). Si vous l'essayez, prenez une taille au-dessus minimum pour la largeur, à mon avis. J'ai joué sur l'emplacement des boutons, mais cela reste juste et difficile à boutonner.





Pour Esther j'ai commencé à recopier le patron à J-2. Une organisation vouée à la catastrophe, donc. J'ai copié coupé cousu dès que possible et jusqu'à 1h du matin la veille du carnaval. Son papa m'a sauvée en faisant les ailes de Poucette. Et comme ce n'était pas fini, elle est partie sans ourlet et sans boutonnières, la robe cousue sur elle pour la fermer. A cette heure, la robe n'a toujours ni ourlet ni boutonnière bien sûr. Carnaval de l'an prochain, H-1 ?
J'ai trouvé le patron bien fait, bien coupé et bien expliqué. Il taille plutôt grand, je dirais une taille de plus que ce qu'elle porte d'habitude en largeur (mais pas autant en longueur). J'ai eu du mal sur la patte indéchirable, et comme il était tard je ne sais plus bien comment j'ai résolu ce problème. Mes fronces ne me satisfont pas trop non plus, mais l'ensemble est très joli et a fait un immense plaisir à ma fée. D'autant plus qu'elle n'y croyait plus trop en se couchant la veille du carnaval.
Tous les tissus sont de Decor Discount. Pour la couronne, j'ai entoilé du tulle pailleté et de l'organdi, pour réaliser certains papillons. D'autres papillons ne sont pas entoilés pour un effet plus souple et plus transparent.

Et voilà, une grosse semaine couture pour moi, une énorme fête pour eux et pour moi, nous avons adoré ce carnaval. Je pourrais dire que je m'y prendrai plus à l'avance la prochaine fois, mais qui y croira ?


mercredi 7 janvier 2015

Le tipi d'Anselme



Voici le 2ème projet "cadeau de Noël", qui m'a occupée une bonne partie du mois de décembre et n'a été fini et offert que début janvier... un peu tard pour Noël mais juste à temps pour occuper les deux derniers jours de vacances, passés en grande partie sous le tipi, bien serrés à trois, bien au chaud, avec une pile de livres, des plaids et des coussins.

Quand j'ai pris cette photo, les enfants m'ont dit : "tu peux vraiment la mettre sur ton blog, parce que tout a été fait par toi". Alors on a fait le tour : ils sont assis sur le plaid d'Esther fait quelques jours avant. Virgile porte autour du cou une cape de prince faite pour son grand frère. Sur le lit la housse de couette est faite maison.


Et devant Esther, vous voyez traîner son chausson, également fait à la main. Mais vous voyez aussi le trou au bout : ce chausson aura connu la poubelle avant de connaître la célébrité par le blog... C'est un modèle du livre d'Astrid Le Provost pour les femmes enceintes, idéal pour une petite fille de 8 ans ! Il a été vraiment adorable, en velours noir à pois rouges et doublé de liberty. Mais il n'a pas résisté à l'usage intensif et aux pieds extensifs de ma grande fille...

Pour en revenir au tipi, le patron est celui de Mélanie Voituriez "Petits riens pour chambre d'enfant". Il est bien fait et fiable. Il n'y a aucune difficulté technique, mais c'est difficile (en tous cas pour moi) de tracer, couper, coudre de si grandes pièces de tissu. Et c'est quand même assez long, surtout si on est interrompu par tout le reste, la vie quoi ! Mais le résultat vaut vraiment le coup, j'ai rarement fait autant plaisir à mes enfants en cousant.

Le tissu gris vient de chez Décor Discount près de chez moi. Les étoiles sont faites de chutes, le tissu rouge est une chute de chemise de mon papa... et le tissu intérieur, que j'adore, est le tissu Mustang de Cotton+Steel que j'avais acheté chez C'est Dimanche.