mardi 14 avril 2015

Carnaval

Le temps passe, le soleil est arrivé et je dois vraiment photographier mes dernières coutures...
Mais en attendant j'ai enfin trié les photos du carnaval pour lequel j'ai beaucoup cousu.
J'avais eu des commandes : compléter le déguisement de chevalier pour Anselme, compléter le déguisement de Robin des Bois pour Virgile, avec une cape car sinon ce n'est pas drôle. Et le déguisement de Poucette dans le livre de déguisements pour enfants d'Astrid Le Provost.
J'étais dans les temps pour acheter les tissus : trois semaines avant j'ai trouvé à peu près tout ce qui me fallait à Decor Discount, un grand magasin de déco pas cher et surtout tout près de chez moi.
Mais après je n'ai plus fait que penser "quand est-ce que je vais bien pouvoir coudre..." jusqu'à J-5. Et cela a été chaud !



Pour Virgile, il avait déjà un déguisement de Robin des Bois (en vert clair sur les photos), mais à sa demande j'ai cousu des guêtres et une cape en feutrine vert foncé. La feutrine n'était pas un tissu très approprié pour la cape, mais il était content. Les guêtres aussi ont fait leur effet. Il a décidé qu'il fallait une cicatrice à Robin des Bois, et qu'il avait parfois l'air méchant... Vous entendez le cri du loup au fond du bois ? C'est aussi ça, ce déguisement.



Pour Anselme, cela a été rapide de coudre des guêtres de chevalier en simili cuir, boutons en métal de la mercerie Au Petit Lyon à Grenoble. La cape de prince en velours et lamé argent de Decor Discount date de l'an dernier. Le reste est un legging Kiabi et un haut de déguisement du commerce.
Le bouclier en bois a été fait par son papa, les attaches en cuir sont les restes d'une de mes ceintures...
J'ai trouvé que les guêtres rendent très bien : gros effet pour peu de travail (cela ne se voit pas vraiment sur les photos, alors croyez-moi). En revanche, chez nous, le patron taillait un peu "étroit" (gros mollets de sportifs grenoblois ? pourtant Anselme est plutôt fin). Si vous l'essayez, prenez une taille au-dessus minimum pour la largeur, à mon avis. J'ai joué sur l'emplacement des boutons, mais cela reste juste et difficile à boutonner.





Pour Esther j'ai commencé à recopier le patron à J-2. Une organisation vouée à la catastrophe, donc. J'ai copié coupé cousu dès que possible et jusqu'à 1h du matin la veille du carnaval. Son papa m'a sauvée en faisant les ailes de Poucette. Et comme ce n'était pas fini, elle est partie sans ourlet et sans boutonnières, la robe cousue sur elle pour la fermer. A cette heure, la robe n'a toujours ni ourlet ni boutonnière bien sûr. Carnaval de l'an prochain, H-1 ?
J'ai trouvé le patron bien fait, bien coupé et bien expliqué. Il taille plutôt grand, je dirais une taille de plus que ce qu'elle porte d'habitude en largeur (mais pas autant en longueur). J'ai eu du mal sur la patte indéchirable, et comme il était tard je ne sais plus bien comment j'ai résolu ce problème. Mes fronces ne me satisfont pas trop non plus, mais l'ensemble est très joli et a fait un immense plaisir à ma fée. D'autant plus qu'elle n'y croyait plus trop en se couchant la veille du carnaval.
Tous les tissus sont de Decor Discount. Pour la couronne, j'ai entoilé du tulle pailleté et de l'organdi, pour réaliser certains papillons. D'autres papillons ne sont pas entoilés pour un effet plus souple et plus transparent.

Et voilà, une grosse semaine couture pour moi, une énorme fête pour eux et pour moi, nous avons adoré ce carnaval. Je pourrais dire que je m'y prendrai plus à l'avance la prochaine fois, mais qui y croira ?


mercredi 7 janvier 2015

Le tipi d'Anselme



Voici le 2ème projet "cadeau de Noël", qui m'a occupée une bonne partie du mois de décembre et n'a été fini et offert que début janvier... un peu tard pour Noël mais juste à temps pour occuper les deux derniers jours de vacances, passés en grande partie sous le tipi, bien serrés à trois, bien au chaud, avec une pile de livres, des plaids et des coussins.

Quand j'ai pris cette photo, les enfants m'ont dit : "tu peux vraiment la mettre sur ton blog, parce que tout a été fait par toi". Alors on a fait le tour : ils sont assis sur le plaid d'Esther fait quelques jours avant. Virgile porte autour du cou une cape de prince faite pour son grand frère. Sur le lit la housse de couette est faite maison.


Et devant Esther, vous voyez traîner son chausson, également fait à la main. Mais vous voyez aussi le trou au bout : ce chausson aura connu la poubelle avant de connaître la célébrité par le blog... C'est un modèle du livre d'Astrid Le Provost pour les femmes enceintes, idéal pour une petite fille de 8 ans ! Il a été vraiment adorable, en velours noir à pois rouges et doublé de liberty. Mais il n'a pas résisté à l'usage intensif et aux pieds extensifs de ma grande fille...

Pour en revenir au tipi, le patron est celui de Mélanie Voituriez "Petits riens pour chambre d'enfant". Il est bien fait et fiable. Il n'y a aucune difficulté technique, mais c'est difficile (en tous cas pour moi) de tracer, couper, coudre de si grandes pièces de tissu. Et c'est quand même assez long, surtout si on est interrompu par tout le reste, la vie quoi ! Mais le résultat vaut vraiment le coup, j'ai rarement fait autant plaisir à mes enfants en cousant.

Le tissu gris vient de chez Décor Discount près de chez moi. Les étoiles sont faites de chutes, le tissu rouge est une chute de chemise de mon papa... et le tissu intérieur, que j'adore, est le tissu Mustang de Cotton+Steel que j'avais acheté chez C'est Dimanche.




vendredi 2 janvier 2015

Le plaid d'Esther

Contrairement à ce que j'annonçais dans mon dernier billet au mois d'octobre, je ne reviens pas vous montrer la Louisa Dress, qui a succombé au tourbillon de novembre-décembre. Mais j'ai quand même réussi à coudre un peu et notamment un projet que j'avais en tête depuis longtemps.
L'inspiration vient directement de Gail, du blog "Probably Actually", qui ne réalise que des créations superbes. J'avais vraiment aimé la couverture cousue pour sa fille.
Grâce à elle j'ai découvert à la fois le tutoriel pour coudre ce genre de couverture, proche du plaid sans utiliser la méthode classique du plaid, qui se trouve sur le site de The Pearl Bee, avec des tonnes d'autres patrons gratuits de plaids et couvertures. Je vous le conseille. Et j'ai aussi découvert les tissus en double gaze de Nani Iro, qui m'ont beaucoup fait rêver.
J'ai fini par acheter dans la boutique Etsy de Miss Matatabi deux cotons de Nani Iro : celui à pois rose métallisé est une double gaze, très douce. Je l'aime beaucoup. L'autre est un coton classique, Sen Ritsu compass, également un très beau tissu.



 
 J'ai fait des points  plumetis pour assembler toutes les couches, en rose pâle côté fleuri et en doré côté pois.
 J'aime bien le résultat, et plus important, sa nouvelle propriétaire s'en enveloppe jour et nuit et semble ravie.


Mais je suis un peu déçue par la rigidité de l'ensemble, qui vient je pense de mon rembourrage. Après avoir hésité avec ce genre de molleton de laine bio, j'ai pris un molleton synthétique bon marché pour rester dans les limites d'un coût raisonnable. Mais ce n'est pas très moelleux, ce qui est un peu dommage.

Comme il y a trois enfants à gâter chez moi, ce projet faisait partie d'un trio de cadeaux de Noël faits main. Mais le 2ème projet, un peu titanesque, m'a pris tout le mois de décembre. Je ne l'ai fini qu'aujourd'hui. Du coup les cadeaux arrivent au compte-goutte, pour fêter la nouvelle année. Il ne me reste plus qu'à commencer le 3ème. Et puis je prends des photos du 2ème en espérant revenir bientôt vous les montrer...




lundi 20 octobre 2014

Encore une Lucy

 Alors, si ma machine à coudre a peu fonctionné l'été (le printemps, l'hiver...) dernier, j'ai quand même cousu une autre Lucy pour offrir à une jolie Zélie des antipodes. Côté pile le tissu à pommes est de Michael Miller et côté face le tissu "feu d'artifice" dont j'ai oublié le nom est de Petit Pan.  Les boutons sont de ma réserve. Et j'aime toujours autant ce patron de chez Shwinn and Shwinn, qui permet de jouer avec les tissus.



Et pour le grand frère de la jolie Zélie, qui malgré ses trois ans n'avait jamais reçu son cadeau de naissance de notre part... un coussin dans un tissu que j'adore (Birch Forest chez Michael Miller), brodé à la main à son prénom, parce que mes garçons adorent leur coussin pour les voyages, la sieste à l'école, et plein d'usages inattendus dans leurs jeux !


Et voilà, des coutures qui sont parties en Australie, ça ne m'arrive pas tous les jours.

Sinon, le projet de l'automne ici, c'est la Louisa Dress de Compagnie M. Mais les patrons pdf sont tout autant longs et décourageants à imprimer, coller, recopier qu'ils sont enthousiasmants et rapides à acheter. Alors, y arriv'ra y arriv'ra pas ? Suspense...

mardi 23 septembre 2014

Aujourd'hui c'est l'automne...


et j'adore l'animation de Google pour illustrer cette belle journée.
Mais comme je ne sais pas copier ce genre d'éléments qui bougent, mon message perdra tout intérêt ce soir à minuit.
Passionnant ce blog, non ?
Et je vois que je n'avais rien écrit depuis le 16 mai... Ne me remerciez pas.
Je prends comme un challenge personnel de publier un post couture d'ici le prochain changement de saison, mais je comprendrais bien que vous n'ayez pas la patience...
Des bisous !

vendredi 16 mai 2014

La blouse Lucy de Schwin and Schwin

Pour offrir à une belle américaine fêtant ses 1 ans, un Lucy Top, patron PDF de la marque Schwin and Schwin en taille 12 mois.
L'envie m'est venue de coudre ce modèle après l'avoir vu porté par Félicie des Petits Ogres, qui était à croquer.


Le tissu fleuri est un liberty dont j'ai oublié le nom acheté chez Tissus Anglais au salon Créativa de Grenoble.
Le tissu rétro est un tissu de Michael Miller, Candy, acheté il y a fort fort longtemps et déjà utilisé pour faire un porte-poupée à Esther. Les boutons sortent du stock.
J'aime beaucoup la forme de cette tunique pas trop compliquée à coudre. Je ne sais pas si elle tombera très bien sur Eléonore, mais si j'ai des photos portées, je les ajouterai (avis aux lecteurs de Chattanooga...).

Et un petit ajout récent : des photos de la tunique portée par la jolie Eléonore au mois de septembre à Toulouse. Merci Marie !




dimanche 11 mai 2014

Une trousse Petit Pan

Cousue selon le patron et le tuto toujours parfaits de Lina Morata, avec de la toile cirée à pivoines Petit Pan, ayant servi de nappe auparavant.

De la couture très rapide et toute simple qui fait plaisir.

Une remise en selle progressive car la machine à coudre était éteinte depuis décembre...

En décembre, j'ai cousu une jupe pour ma poupette, jamais photographiée. Depuis la trousse, j'ai fait pas mal de choses, que j'espère avoir le temps de photographier !